Le SISPOO demande à tout ses membres de participer aux différentes réunions d’information portant sur le travail temporaire et le transfert des travailleurs au sein des entreprises utilisatrices.
URGENT : un accord Administration – CNR – SISPOO, vient d’être signé ce 14/02/17 à 22h et met fin à la grève déclenchée le 07/02/17. Les champs Espoir et Baobab reprennent la production de gaz et de pétrole brut
URGENT : Le SISPOO remercie le MEPS, la MPEDER et CNR pour leurs actions constructives dans la resolution de cette crise
URGENT : Le SISPOO félicite ses membres pour leur sens aiguë de la responsabilité citoyenne

Accidents & maladies professionnelles

- Accident du travail

L’accident du travail est l’accident survenant à cause du travail ou pendant son exécution, quelle qu’en soit la cause.

Le contrat de travail d’un travailleur victime d’un accident pendant l’exercice de ses activités professionnelles est suspendu jusqu’à la consolidation de sa blessure.

Il ressort de l’article 31 de la Convention Collective Interprofessionnelle que pendant la période de suspension de son contrat de travail, le travailleur accidenté, en état d’incapacité temporaire, perçoit une allocation, calculée de manière à lui assurer son ancien salaire, heures supplémentaires non comprises, et défalcation faite de la somme qui lui est due par la CNPS.

- Maladie Professionnelle

Sont considérées comme maladie professionnelles, soumises aux dispositions applicables aux accidents du travail, les maladies énumérées dans un texte légal. Les maladies mentionnées dans le texte légal dont dites indemnisables. Ce qui signifie pour le travailleur qu’il sera indemnisé s’il venait à contracter une de ces maladies.

Cependant, un nouveau décret en préparation à porter le nombre de tableaux de 42 à 45. Une nouvelle listes de maladies prise en compte. Au titre de ces nouveaux tableaux nous avons :

Tableau n°43 : les affections provoquée par les bois

Tableaux n°44 : les affections péri articulaires provoquées par les geste et postures

Tableaux n°45 : les affections chroniques du rachis lombaire provoquées par la manutention manuelle de charge lourde

Le SISPOO se félicité de cette initiative, qui en élargissant la liste des maladies professionnelles, participe dans une large mesure à attirer l’attention des employeurs sur les possibles besoins d’indemnisation de leur travailleurs en cas de maladie professionnelle.

En effet, lorsque le travailleur a été occupé de façon habituelle aux travaux énumérés, la seule inscription au tableau de la maladie dont souffre la victime suffit pour qu’il s’agisse d’une maladie professionnelle. Ouvrant ainsi droit à indemnisation.

En cas d’accident et de maladie empêchant le travailleur de vaguer à ses occupations, le SISPOO encourage ses adhérents à lui rapporter les faits, afin qu’il puisse l’assister en cas de besoin.
Par ailleurs, si à la suite d’une visite médicale demandée par l’employeur, celui-ci empêche le travailleur de rejoindre son poste de travail, le SISPOO demande à ses adhérents de l’en informer dans les plus brefs délais pour une évaluation, contre visite et contre expertise. Ensuite, le SISPOO entreprendra les démarches nécessaires.