URGENT :Préavis des travailleurs de ELIFES dossier en cours à la DGH. La direction de ELIFES veut manœuvrer pour licencier tous les membres du bureau exécutif du SISPOO-ELIFES.
URGENT :Les points résiduels du protocole d’accord du 14 Février 2017 tels que les anciennetés et la réintégration de certains travailleurs sont toujours d’actualité et en cours de résolution. La régularisation de la situation contractuelle des travailleurs de PROMETRIC est elle aussi en voie de résolution. Les activités de cette société ont été reconnues permanentes par le ministère de l’emploi.
URGENT : Projet de restructuration en cours à BWO en réponse à l’ivoirisation des postes irréversible dans le secteur de l’amont pétrolier. Dossier confié à la DGH
Transformation du SISPOO en confédération des syndicats du secteur pétrolier Offshore et Onshore (COSYSPOO) avec des fédérations et des syndicats de base.
Un atelier a eu lieu du 11 au 14 Juin à Grand Bassam. Il avait pour but principal de traiter de l’organisation de la sous-traitance et du contenu local dans le secteur de l’amont pétrolier. Il a regroupé toutes les personnes concernées par le sujet. C’est un pas vers la consolidation des textes de la convention du secteur de l’amont pétrolier.
Le SISPOO félicite ses membres pour leur sens aiguë de la responsabilité citoyenne et pour leurs engagements quotidien.

Cas de recours

La loi encadre strictement le recours à l’utilisation de contrat de travail temporaire (la plus dangereuse forme de contrats précaires). Ainsi, il ne peut être utilisé que dans les cas suivants :

– remplacement d’un salarié absent (pour maladie), dont le contrat est suspendu (maternité, congés),

– augmentation temporaire d’activité de l’entreprise,

– tâche occasionnelle, non-durable, ne relevant pas de l’activité normale de l’entreprise,

– emplois temporaires par nature : emplois saisonniers (agriculture, fêtes, vacances, tourisme, etc.)

- travaux urgent dont l’exécution immédiate est nécessaire pour prévenir des accidents imminents, organiser des mesures de sauvetages ou réparer des insuffisances des matériels

En tout état de cause aux termes de l’article 11.4 du code du travail, l’employeur ne peut être fait appel à des travailleurs temporaire pour remplacer des travailleurs grévistes.