URGENT :Préavis des travailleurs de ELIFES dossier en cours à la DGH. La direction de ELIFES veut manœuvrer pour licencier tous les membres du bureau exécutif du SISPOO-ELIFES.
URGENT :Les points résiduels du protocole d’accord du 14 Février 2017 tels que les anciennetés et la réintégration de certains travailleurs sont toujours d’actualité et en cours de résolution. La régularisation de la situation contractuelle des travailleurs de PROMETRIC est elle aussi en voie de résolution. Les activités de cette société ont été reconnues permanentes par le ministère de l’emploi.
URGENT : Projet de restructuration en cours à BWO en réponse à l’ivoirisation des postes irréversible dans le secteur de l’amont pétrolier. Dossier confié à la DGH
Transformation du SISPOO en confédération des syndicats du secteur pétrolier Offshore et Onshore (COSYSPOO) avec des fédérations et des syndicats de base.
Un atelier a eu lieu du 11 au 14 Juin à Grand Bassam. Il avait pour but principal de traiter de l’organisation de la sous-traitance et du contenu local dans le secteur de l’amont pétrolier. Il a regroupé toutes les personnes concernées par le sujet. C’est un pas vers la consolidation des textes de la convention du secteur de l’amont pétrolier.
Le SISPOO félicite ses membres pour leur sens aiguë de la responsabilité citoyenne et pour leurs engagements quotidien.

Formation Professionnelle

Dans un but de promotions sociale et économique, l’entreprise est en droit d’exiger du personnel en fonction qu’il suive les cours de formation ou de perfectionnement professionnel que nécessitent l’exercice de son emploi et l’adaptation à l’évolution économique. En Côte d’Ivoire, c’est le décret n°96-285 qui régit le cadre légal de la formation professionnelle des travailleurs.

Le coût de la formation professionnelle est à la charge de l’employeur.
Selon l’article 43 de la CCI, si le cours de formation ou de perfectionnement professionnel comporte un examen, l’échec à cet examen ne peut être cause de licenciement ; le travailleur est réintégré dans son emploi précédent et bénéficie de tous les avantages qui s’y rattachent. Aucun travailleur ne peut être renvoyé pour cause d’échec à une formation professionnelle.
Le SISPOO encourage ses adhérents à s’intéresser aux formations professionnelles y compris les formations sur ordinateur (CBT) mise en place par ces multinationales du pétrole.

Le SISPOO en collaboration avec des organismes de formations nationaux ou internationaux mettra en œuvre des programmes de formations dans le secteur pétrolier. Ces programmes, par la suite, seront exposés aux multinationales exerçant en Côte d’Ivoire, afin de permettre une ivoirisation rapide des postes. Respectant ainsi les protocoles d’ivorisation signés par elles avec l’état de Côte d’ivoire.