Le SISPOO demande à tout ses membres de participer aux différentes réunions d’information portant sur le travail temporaire et le transfert des travailleurs au sein des entreprises utilisatrices.
URGENT : un accord Administration – CNR – SISPOO, vient d’être signé ce 14/02/17 à 22h et met fin à la grève déclenchée le 07/02/17. Les champs Espoir et Baobab reprennent la production de gaz et de pétrole brut
URGENT : Le SISPOO remercie le MEPS, la MPEDER et CNR pour leurs actions constructives dans la resolution de cette crise
URGENT : Le SISPOO félicite ses membres pour leur sens aiguë de la responsabilité citoyenne

Formation Professionnelle

Dans un but de promotions sociale et économique, l’entreprise est en droit d’exiger du personnel en fonction qu’il suive les cours de formation ou de perfectionnement professionnel que nécessitent l’exercice de son emploi et l’adaptation à l’évolution économique. En Côte d’Ivoire, c’est le décret n°96-285 qui régit le cadre légal de la formation professionnelle des travailleurs.

Le coût de la formation professionnelle est à la charge de l’employeur.
Selon l’article 43 de la CCI, si le cours de formation ou de perfectionnement professionnel comporte un examen, l’échec à cet examen ne peut être cause de licenciement ; le travailleur est réintégré dans son emploi précédent et bénéficie de tous les avantages qui s’y rattachent. Aucun travailleur ne peut être renvoyé pour cause d’échec à une formation professionnelle.
Le SISPOO encourage ses adhérents à s’intéresser aux formations professionnelles y compris les formations sur ordinateur (CBT) mise en place par ces multinationales du pétrole.

Le SISPOO en collaboration avec des organismes de formations nationaux ou internationaux mettra en œuvre des programmes de formations dans le secteur pétrolier. Ces programmes, par la suite, seront exposés aux multinationales exerçant en Côte d’Ivoire, afin de permettre une ivoirisation rapide des postes. Respectant ainsi les protocoles d’ivorisation signés par elles avec l’état de Côte d’ivoire.