URGENT :Préavis des travailleurs de ELIFES dossier en cours à la DGH. La direction de ELIFES veut manœuvrer pour licencier tous les membres du bureau exécutif du SISPOO-ELIFES.
URGENT :Les points résiduels du protocole d’accord du 14 Février 2017 tels que les anciennetés et la réintégration de certains travailleurs sont toujours d’actualité et en cours de résolution. La régularisation de la situation contractuelle des travailleurs de PROMETRIC est elle aussi en voie de résolution. Les activités de cette société ont été reconnues permanentes par le ministère de l’emploi.
URGENT : Projet de restructuration en cours à BWO en réponse à l’ivoirisation des postes irréversible dans le secteur de l’amont pétrolier. Dossier confié à la DGH
Transformation du SISPOO en confédération des syndicats du secteur pétrolier Offshore et Onshore (COSYSPOO) avec des fédérations et des syndicats de base.
Un atelier a eu lieu du 11 au 14 Juin à Grand Bassam. Il avait pour but principal de traiter de l’organisation de la sous-traitance et du contenu local dans le secteur de l’amont pétrolier. Il a regroupé toutes les personnes concernées par le sujet. C’est un pas vers la consolidation des textes de la convention du secteur de l’amont pétrolier.
Le SISPOO félicite ses membres pour leur sens aiguë de la responsabilité citoyenne et pour leurs engagements quotidien.

Information syndicale

Le droit à l’information syndical de se décline sous deux axes :

-  Information par affichage, distribution de presse et circulaire

Le travailleur peut accéder à l’information syndicale en consultant les documents distribués, affichés ou diffusés par voie électronique par les organisations syndicales. A cet effet, l’employeur a le devoir de mettre à disposition des organisations syndicales des panneaux d’affichage au sein de l’entreprise. Cependant, les informations doivent avoir un but exclusivement professionnel ou syndical et ne revêtir aucun caractère de polémique.

-  Réunion syndicales

Toutes les organisations syndicales peuvent organiser des réunions d’information à l’intérieur de l’entreprise prioritairement en dehors des heures de travail. Pour ce faire, l’employeur mettra à leur disposition un espace / local utilisable à ce titre. Tout travailleur, peut librement assister à ces réunions se déroulant en dehors des heures de services.En revanche, seul celui qui n’est pas en service ou qui bénéficie d’une autorisation peut assister à celles organisées pendant les heures de travail.