URGENT :Préavis des travailleurs de ELIFES dossier en cours à la DGH. La direction de ELIFES veut manœuvrer pour licencier tous les membres du bureau exécutif du SISPOO-ELIFES.
URGENT :Les points résiduels du protocole d’accord du 14 Février 2017 tels que les anciennetés et la réintégration de certains travailleurs sont toujours d’actualité et en cours de résolution. La régularisation de la situation contractuelle des travailleurs de PROMETRIC est elle aussi en voie de résolution. Les activités de cette société ont été reconnues permanentes par le ministère de l’emploi.
URGENT : Projet de restructuration en cours à BWO en réponse à l’ivoirisation des postes irréversible dans le secteur de l’amont pétrolier. Dossier confié à la DGH
Transformation du SISPOO en confédération des syndicats du secteur pétrolier Offshore et Onshore (COSYSPOO) avec des fédérations et des syndicats de base.
Un atelier a eu lieu du 11 au 14 Juin à Grand Bassam. Il avait pour but principal de traiter de l’organisation de la sous-traitance et du contenu local dans le secteur de l’amont pétrolier. Il a regroupé toutes les personnes concernées par le sujet. C’est un pas vers la consolidation des textes de la convention du secteur de l’amont pétrolier.
Le SISPOO félicite ses membres pour leur sens aiguë de la responsabilité citoyenne et pour leurs engagements quotidien.

Liberté Syndicale

La liberté syndicale a été reconnue en Côte d’ivoire par l’article 51.1 du code du travail. Le droit d’adhérer à un syndicat et de défendre ses droits et ses intérêts par l’action syndicale a été aussi réaffirmé dans l’article 9 de la convention collective interprofessionnelle. Ainsi, tout travailleur est libre de se syndiquer au syndicat de son choix. Par ailleurs, le droit syndical est pleinement reconnu par la constitution ivoirienne en son article 18. Se syndiquer est donc un droit et dans un monde en mutation permanente, exercer un droit participe du renforcement de la démocratie.

Il est particulièrement intéressant pour le SISPOO de noter que la Déclaration universelle des droits de l’homme proclame au paragraphe 4 de l’article 23 que: «Toute personne a le droit de fonder avec d’autres des syndicats et de s’affilier à des syndicats pour la défense de ses intérêts».
Il s’agit là d’une expression plus particulière du droit énoncé à l’article 20 de la Déclaration universelle, à savoir: «Toute personne a droit à la liberté de réunion et d’association pacifiques».
Par ailleurs, L’article 2 de la convention de l’OIT (Organisation Internationale du Travail) dit ce qui suit:Les travailleurs et les employeurs, sans distinction d’aucune sorte, ont le droit, sans autorisation préalable, de constituer des organisations de leur choix, ainsi que celui de s’affilier à ces organisations, à la seule condition de se conformer aux statuts de ces dernières.

De tout ce qui précède, travailleurs du secteur pétrolier, contrairement aux idées fausses, vous avez le droit d’adhérer librement au SISPOO, de participer au développement de votre secteur d’activité, de protéger vos droits et acquis. Ceci est un droit inviolable et ne peut être restreint par un employeur!