URGENT :Préavis des travailleurs de ELIFES dossier en cours à la DGH. La direction de ELIFES veut manœuvrer pour licencier tous les membres du bureau exécutif du SISPOO-ELIFES.
URGENT :Les points résiduels du protocole d’accord du 14 Février 2017 tels que les anciennetés et la réintégration de certains travailleurs sont toujours d’actualité et en cours de résolution. La régularisation de la situation contractuelle des travailleurs de PROMETRIC est elle aussi en voie de résolution. Les activités de cette société ont été reconnues permanentes par le ministère de l’emploi.
URGENT : Projet de restructuration en cours à BWO en réponse à l’ivoirisation des postes irréversible dans le secteur de l’amont pétrolier. Dossier confié à la DGH
Transformation du SISPOO en confédération des syndicats du secteur pétrolier Offshore et Onshore (COSYSPOO) avec des fédérations et des syndicats de base.
Un atelier a eu lieu du 11 au 14 Juin à Grand Bassam. Il avait pour but principal de traiter de l’organisation de la sous-traitance et du contenu local dans le secteur de l’amont pétrolier. Il a regroupé toutes les personnes concernées par le sujet. C’est un pas vers la consolidation des textes de la convention du secteur de l’amont pétrolier.
Le SISPOO félicite ses membres pour leur sens aiguë de la responsabilité citoyenne et pour leurs engagements quotidien.

Paiement du Salaire

Quand ? Sous quelle forme ? A quelle fréquence devez vous être payé ? Le Code du travail impose un certain formalisme qu’il faut respecter.

- Quand devez-vous être payé?
Dans le secteur pétrolier, le principe généralement appliqué est celui du paiement du salaire une fois par mois. Les salariés qui en font la demande peuvent recevoir un acompte ou avance sur salaire. Les paiement mensuels doivent être effectués au plus tard huit jours après la fin du mois de travailqui donne droit au salaire (Art. 32.3 du Code du Trav.).

 

Cependant, nous constatons que certaines entreprises de travail temporaire, sous-traitantes des entreprises pétrolière effectue un paiement par quinzaine de leur personnel. Cette pratique n’est en elle-même pas illégal, si toute fois la nature des contrats signés par leur employés si prête.

 

- Comment devez-vous être payé?
En Côte d’Ivoire, le salaire doit être payé en monnaie ayant cours légal, c’est-à-dire en franc CFA. Aucun travailleur n’est tenu d’accepter en tout ou en partie le paiement en nature de son salaire.Le salaire ou l’acompte peuvent être payés en espèces. Toute fois la pratique couramment utilisée par les entreprises pétrolière est le virement bancaire ou le paiement par chèque.

Par ailleurs, le paiement du Salaire doit obligatoirement s’accompagner de la remise au travailleur par l’employeur d’un bulletin de paie comportant les mentions obligatoire telles que stipuler par l’article 46 de la Convention Collective Interprofessionnelle (CCI).

 

Vu que le salaire est un élément clé de la relation transactionnelle entre l’employé et l’employeur, l’article 32.6 du Code du travail stipule clairement ceci :

“L’acceptation sans protestation ni réserve, par le travailleur, d’un bulletin de paie ne peut valoir renonciation

de sa part au paiement de tout ou partie du salaire, des indemnités et des accessoires du salaire qui lui sont dus en vertu des dispositions législatives, réglementaires ou contractuelles. Elle ne peut valoir non plus compte arrêté et réglé et

donc avoir pour effet de faire cesser la prescription des salaires.”

 

Le SISPOO encourage ses adhérents à récupérer leurs bulletins de paie auprès de leurs employeurs une fois la paie effectuée. Comme stipulé à l’article 32.6, même s’ils ont signés un bulletin de paie, ils peuvent toujours en réclamer des sommes, s’il s’avérait que les sommes y mentionnés ne sont pas correctes.

En cas de doutes sur la forme et les éléments calculés sur votre bulletin de paie, veuillez contacter le SISPOO, afin que notre cabinet comptable puisse en faire une évaluation.