Le SISPOO demande à tout ses membres de participer aux différentes réunions d’information portant sur le travail temporaire et le transfert des travailleurs au sein des entreprises utilisatrices.
URGENT : un accord Administration – CNR – SISPOO, vient d’être signé ce 14/02/17 à 22h et met fin à la grève déclenchée le 07/02/17. Les champs Espoir et Baobab reprennent la production de gaz et de pétrole brut
URGENT : Le SISPOO remercie le MEPS, la MPEDER et CNR pour leurs actions constructives dans la resolution de cette crise
URGENT : Le SISPOO félicite ses membres pour leur sens aiguë de la responsabilité citoyenne

Sanctions disciplinaires

La sanction disciplinaire est une mesure prise par l’employeur envers le salarié, autre que les observations verbales, à la suite d’un agissement du salarié que l’employeur considère comme fautif. Il peut s’agir d’un avertissement, un blâme, une mise à pied, une mutation, une rétrogradation…
Les sanctions disciplinaires doivent figurer dans le règlement intérieur (obligatoire dans toutes les entreprises ou établissements d’au moins 10 salariés – Décret n° 96-197).

Le règlement intérieur précise les règles de discipline, la nature et la graduation des sanctions. L’employeur s’y reporte pour fixer une sanction disciplinaire.La loi interdit toute sanction fondée sur les activités syndicales.

En matière de sanctions disciplinaires les salariés sont protégés par la loi. L’employeur doit suivre une procédure qui permet au salarié d’être informé et de se défendre. En cas de contestation, ce dernier peut saisir le l’inspection du travail voire la le tribunal du travail pour la contester et demander réparation.
Cependant, le SISPOO conseille à ses adhérents de l’informer immédiatement dès le lancement de la procédure de sanction.